Bienvenue dans le monde des monnaies électroniques !!!

Qui supervisera le solde des comptes après chaque transfert ?

Tous les éléments du réseau d’une cryptomonnaie peuvent être supervisés en matière de transactions financières et disposent d’une liste précise de paiements et d’encaissements.

 

Cela n’est-il pas contradictoire avec la notion de confidentialité ? Comment tout le monde peut-il connaître les soldes ?

Pour répondre à cette préoccupation, il nous faut en savoir un peu plus sur ce réseau.

Imaginons que je dispose de 100 Counos Coins dans mon portefeuille. Je souhaite effectuer un achat auprès d’un vendeur qui accepte les Counos Coins.

Je renseigne l’adresse du vendeur pour le type de transaction convenu. Si je souhaite envoyer 30 Counos Coins au vendeur pour cet achat, une transaction sera enregistrée sous cette forme :

Client (adresse : XXXXXXX) Solde initial : 100 CSC

Client (adresse : XXXXXXX) Coût d’achat : -30 CSC (débit)

Vendeur (adresse : XYYYYYY) Coût d’achat : +30 CSC (crédit)

Ces résultats financiers hypothétiques, et bien sûr, simplifiés forment le portefeuille du client. Et il est envoyé au réseau.

Sur celui-ci, il y a des serveurs que l’on appelle mineurs. Les mineurs génèrent des transactions, basés sur des algorithmes cryptographiques très sophistiqués, à partir de cette information et du bloc d’informations précédant, créant ainsi un nouveau bloc.

De nombreux contrôles sont effectués lors de la création d’un bloc.

La transaction est donc ajoutée à un nouveau bloc et elle n’existe dans aucun bloc précédent (empêchant ainsi la répétition d’une transaction).

Le vendeur reçoit la somme de la transaction.

Après la création d’un bloc par un mineur, ce bloc est envoyé au réseau. Et près ce transfert, les fonds seront finalisés.

Dans ce cas, l’historique intégral des transactions financières est disponible sur le réseau. Mais seuls sont conservés les adresses de l’expéditeur et du destinataire, la somme envoyée et le motif de la transaction.

Ainsi, même si tout le monde connaît ce qui est disponible sur une adresse et les transactions qui la concernent, il n’existe aucun moyen d’identifier la personne à qui appartient cette adresse de portefeuille dans le cadre d’une cryptomonnaie. Seul le détenteur sait exactement ce qu’il en est.

Les mineurs sont récompensés pour avoir réalisé cette opération qui supervise toutes les transactions effectuées en créant une chaîne de blocs fiable et cohérente de transactions financières.

Ce bonus peut être dépensé par un mineur lorsqu’au moins 100 blocs ont été créés dans le réseau après la génération du bloc.

Comme le nombre de mineurs est élevé, la concurrence est forte pour le bloc supérieur. Cela, bien entendu, permet de renforcer la sécurité du réseau. Dans des textes ultérieurs, nous évoquerons davantage la méthode de minage, la façon dont les récompenses sont attribuées et pourront être dépensées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous recevrez l’adresse du vendeur ou un QR code, et transférerez la somme au destinataire en utilisant votre portefeuille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seulement quelques minutes après, le destinataire recevra l’argent dans son portefeuille.

Comment s’assurer que le transfert est effectué ? 

Qui supervisera le solde des comptes après chaque transfert ?

Tous les éléments du réseau d’une cryptomonnaie peuvent être supervisés en matière de transactions financières et disposent d’une liste précise de paiements et d’encaissements.

 

Cela n’est-il pas contradictoire avec la notion de confidentialité ? Comment tout le monde peut-il connaître les soldes ?

Pour répondre à cette préoccupation, il nous faut en savoir un peu plus sur ce réseau.

Imaginons que je dispose de 100 Counos Coins dans mon portefeuille. Je souhaite effectuer un achat auprès d’un vendeur qui accepte les Counos Coins.

Je renseigne l’adresse du vendeur pour le type de transaction convenu. Si je souhaite envoyer 30 Counos Coins au vendeur pour cet achat, une transaction sera enregistrée sous cette forme :

Client (adresse : XXXXXXX) Solde initial : 100 CSC

Client (adresse : XXXXXXX) Coût d’achat : -30 CSC (débit)

Vendeur (adresse : XYYYYYY) Coût d’achat : +30 CSC (crédit)

Ces résultats financiers hypothétiques, et bien sûr, simplifiés forment le portefeuille du client. Et il est envoyé au réseau.

Sur celui-ci, il y a des serveurs que l’on appelle mineurs. Les mineurs génèrent des transactions, basés sur des algorithmes cryptographiques très sophistiqués, à partir de cette information et du bloc d’informations précédant, créant ainsi un nouveau bloc.

De nombreux contrôles sont effectués lors de la création d’un bloc.

La transaction est donc ajoutée à un nouveau bloc et elle n’existe dans aucun bloc précédent (empêchant ainsi la répétition d’une transaction).

Le vendeur reçoit la somme de la transaction.

Après la création d’un bloc par un mineur, ce bloc est envoyé au réseau. Et près ce transfert, les fonds seront finalisés.

Dans ce cas, l’historique intégral des transactions financières est disponible sur le réseau. Mais seuls sont conservés les adresses de l’expéditeur et du destinataire, la somme envoyée et le motif de la transaction.

Ainsi, même si tout le monde connaît ce qui est disponible sur une adresse et les transactions qui la concernent, il n’existe aucun moyen d’identifier la personne à qui appartient cette adresse de portefeuille dans le cadre d’une cryptomonnaie. Seul le détenteur sait exactement ce qu’il en est.

Les mineurs sont récompensés pour avoir réalisé cette opération qui supervise toutes les transactions effectuées en créant une chaîne de blocs fiable et cohérente de transactions financières.

Ce bonus peut être dépensé par un mineur lorsqu’au moins 100 blocs ont été créés dans le réseau après la génération du bloc.

Comme le nombre de mineurs est élevé, la concurrence est forte pour le bloc supérieur. Cela, bien entendu, permet de renforcer la sécurité du réseau. Dans des textes ultérieurs, nous évoquerons davantage la méthode de minage, la façon dont les récompenses sont attribuées et pourront être dépensées.